Share This Post

Fonctionnement

Détails de fonctionnement

Détails de fonctionnement

1) Que se passe-t-il aux rencontres du JEU ?

Les rencontres du JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL varient d’une région à une autre, mais la plupart comportent les événements suivants :

♦  Présentation du JEU pour les nouveaux (elles) JEUeurs (es), où tu pourras y poser toutes les questions qui te préoccupent afin de partir du bon pied dans ton carnet JEU.

♦  Rencontre en cercle de tous (tes) les JEUeurs (es) locaux (ales) actifs (ves) qui ont décidé de participer à la rencontre ce jour-là. Les décisions sont toutes prises au consensus (2/3 des personnes présentes). Si des dossiers précis demandent une étude plus approfondie, un comité se forme et fait ses recommandations au groupe à une prochaine rencontre.

♦   Partage d’informations où chaque nouveau (elle) JEUeur (e) se présente et mentionne ses offres et demandes. Chaque JEUeur (e) présente annonce les changements qu’il (elle) désire apporter à ses offres et demandes passées. Les autres (personnes absentes) écrivent à la personne responsable des Offres et demandes pour mettre leur tableau à jour.

♦ Foire de produits apportés par les JEUeurs (es) ce jour-là, où on trouve de tout, du neuf et de l’usagé : rasoir, téléphone, vêtements, skis, DVD, livre, sirop d’érable, confitures, bijoux… Les marchandises changent à chaque nouvelle rencontre. Celles qui offrent des services peuvent remettre dépliants ou cartes de visite.

♦  Repas communautaire, auquel chacun (e) a contribué, où tu pourras goûter de bons mets tout en partageant des conversations intéressantes avec des JEUeurs (es) de tout acabit. Plus on se connaît, plus les échanges deviennent nombreux et agréables.

♦  Activités d’entraide peuvent précéder ou suivre la rencontre : travaux communautaires, film, spectacle de théâtre ou de musique. Le tout payable en points JEU, évidemment.

) Lors d’un échange, quelles sont les informations que je dois inscrire dans le carnet ? D’abord, souviens-toi que tu écris toujours dans le carnet de l’autre et non dans le tien, et vice versa. Tu dois inscrire lisiblement, les informations suivantes aux endroits appropriés à l’aide d’un stylo :

♦ Date.

♦ Nombre de points JEU, concernant l’échange, en lettres et en chiffres. Encercles le signe positif (pour celui qui offre) ou négatif (pour celui qui reçoit) en avant du nombre de points.

♦  Nature de l’échange. Décris sommairement le produit échangé ou le service rendu.

♦ Solde du carnet de l’autre (solde de ton carnet que l’autre personne te donne) après soustraction ou addition du nombre de points au solde précédent.

♦ Nom au complet, (courriel ou tél. pour vous rejoindre si besoin est).

♦  Solde final de la transaction. Si l’un ou l’autre vous perdez votre carnet, vous pourrez toujours vérifier la dernière transaction dans celui de l’autre et la reporter dans votre carnet. Les informations dans le carnet peuvent varier d’une région à l’autre. L’important est d’y retrouver tous les éléments mentionnés, car chacun est fondamental au bon fonctionnement du JEU.

3)  Si un point JEU équivaut à une minute, tout le monde reçoit le même nombre de points pour le même temps. Ainsi, un plombier et un jardinier seront payés 60 points de l’heure. Ai-je bien raison ?

Oui et non. Une fois que l’unité de base, la minute, est établie, on peut JEUer comme on le désire. Souviens-toi que le JEU est autogéré. Je peux donc demander le nombre de points que je sens juste. L’autre JEUeur (e) peut : 1) refuser, 2) accepter ou 3) proposer autre chose.

Je peux offrir un service pour 100, 200 ou 500 points de l’heure. Tout est possible, à condition que les deux JEUeurs (es) s’entendent sur le même chiffre avant que le service soit rendu. Chaque transaction est différente et basée sur l’offre et la demande du moment. La plupart du temps, les JEUeurs (es) évaluent en points JEU la valeur de leur échange Les systèmes d’échange et les monnaies qui exigent un taux horaire unique ont souvent peu de participants (es) et, surtout, des services bien moins intéressants et variés. Quand on laisse les gens libres de s’entendre entre eux, le nombre de JEUeurs (es) augmente en qualité et en quantité.

4)  Comment faire pour évaluer le nombre de points que vaut un produit, si l’unité est basée sur le temps ?

C’est facile. En ce moment, au Québec, le salaire de base est d’environ 10 $ del’heure. Une heure équivaut à 60 minutes, donc à 60 ∞. Pour plusieurs pays européens, ce ratio est également valable pour l’euro. Ainsi, 60 ∞ sont l’équivalent de 10 € ou 10 $. Un euro et un dollar valent donc six points JEU. Pour les autres pays, il est nécessaire de s’adapter au salaire horaire de base qui prévaut au moment de l’échange. Ainsi, en général,

60 w = 10 $ ou 10 €

Utilisons un exemple concret. Un sac de carottes biologiques de 2 kilos qui se vendrait normalement 7 $ en argent comptant chez le producteur local vaudra environ 6 ∞ x 7 $ = 42 ∞ lors d’un échange. Évidemment, le producteur peut demander le nombre de points qu’il désire. La consommatrice de carottes décidera si elle acceptera l’’échange demandé.

Cette équivalence 7 $ = 42 ∞ sert uniquement de balise pour aider les JEUeurs (es) à passer plus aisément d’un système connu, l’argent-dette, à une monnaie moins connue, le point JEU. 7$ x 6∞/$ = 42∞ = env. 40∞

5) Comment faire ma première transaction JEU ?

C’est facile ! Apporte un produit ou fournis un service à une JEUeure dès le départ et c’est parti ! Ton solde sera alors positif et servira tout de suite à enrichir la communauté.

6) Que puis-je offrir aux autres ? Je ne sais rien faire de spécial. As-tu des idées pour m’aider à commencer ?

Tout le monde a quelque chose à offrir aux autres, un talent particulier qu’il(elle) seul (e) possède. Pour avoir des idées, consulte les offres et demandes des autres JEUeurs (es) et apprends à les connaître personnellement. Qu’aimes-tu tellement faire que tu serais prêt (e) à payer pour le faire ? Que fais-tu dans tes temps libres ? Tricoter ? Coudre ? Jardiner ? Surfer sur Internet ? Cuisiner ? Faire des films ? Il serait temps que tu en fasses profiter les autres !

Share This Post

Aller à la barre d’outils